Quarante cinquième article de blog : Description détaillée Spiral Dynamics ®

Dynamique Spirale ®

Tous les instruments ValueMatch sont basés sur la philosophie Spiral Dynamics ® (Integral), développée par les professeurs Clare W. Graveset Dr. ir . Don Beck . 

Ceci est un modèle et un langage pour interpréter le développement évolutif des personnes, des organisations et de la société. 

C’est une nouvelle façon de cartographier et de comprendre les interactions entre les personnes. Il distingue différents systèmes de valeurs (motivations, visions du monde et règles de la vie) des personnes et des cultures (voir le diagramme en-dessous). 

En outre, une partie importante de Spiral Dynamics est la description de la façon dont les personnes et l’environnement changent et des étapes franchies dans ce changement.

Spiral Dynamics ® Integral peut être appliqué aux niveaux individuel, organisationnel, social et géopolitique. 

ValueMatch a beaucoup travaillé pour définir la manière dont les systèmes de valeurs sont visibles dans les organisations.

Vous trouverez ci-dessous une description détaillée de Spiral Dynamics et des systèmes de valeurs.

Description détaillée Spiral Dynamics ®

Description détaillée Spiral Dynamics ®

Pour comprendre la dynamique entre les personnes au sein des équipes et des organisations, nous devons examiner, au-delà des pensées et des comportements, les motifs sous-jacents à la base des pensées et des comportements des personnes. 

Chaque personne est motivée, mais pas pour les mêmes choses. 

De nombreux conflits, incompréhensions et frictions surviennent dans les organisations parce que nous attendons des autres qu’ils aient les mêmes motivations et motivations que nous. Ce n’est certainement pas le cas dans la plupart des organisations, et ce n’est pas nécessaire; Même les personnes ayant des motivations et des motivations très différentes peuvent bien travailler ensemble s’il existe un accord sur la direction et un objectif clair et partagé.

Graves et Dynamique Spirale

Claregraves

Dr. Clare W. Graves, professeur de psychologie à Union College à New York, a mené une recherche approfondie sur ce qui motive et rend les gens heureux entre les années 1950 et 1980 et a découvert qu’il existe un certain nombre d’étapes claires à distinguer. développement humain. 

À chacune de ces étapes, que nous appelons systèmes de valeurs, les personnes ont des motivations et des motivations différentes. 

Chaque système de valeurs est créé comme une interaction avec des conditions de vie ou de travail spécifiques. 

Par exemple, les personnes qui vivent dans une culture tribale ont un système de valeurs dominant différent de ceux qui vivent dans un pays régi par des seigneurs de la guerre ou des dictateurs et qui en diffèrent dans une société strictement religieuse ou démocratique. 

Par exemple, vous pouvez indiquer qu’un système de valeurs reflète l’interaction entre la psyché d’un individu ou d’un groupe avec un environnement spécifique. 

À mesure que les gens se sont développés, les conditions de vie et les systèmes de valeurs associés sont devenus de plus en plus complexes.

Gravens Beck Enseignement

Le travail de Graves a été poursuivi par le Dr Don Beck et Chris Cowan, qui ont attribué un code de couleur à chaque système de valeurs et appelé le modèle Spiral Dynamics, voir le chapitre « Aperçu des fonctionnalités ». 

Cela montre six des huit systèmes décrits par Graves. 

Le premier système, beige, n’est pas pertinent pour l’analyse dans les organisations et le huitième système, turquoise, est à peine développé et également non pertinent pour l’application ici.

Le travail de Graves peut être utilisé pour analyser l’interaction entre les personnes et la société et entre celles des personnes et l’environnement de travail. Chaque système de valeur est mieux développé dans un environnement de travail spécifique. 

Par exemple, une personne qui s’est fortement développée dans la pensée concurrentielle (une caractéristique du système de valeurs orange) se sentira probablement mieux chez elle dans un résultat et une organisation « orange » axée sur le commerce que dans une organisation « verte » axée sur les personnes et l’harmonie.

La dynamique

Les systèmes de valeurs successifs deviennent de plus en plus complexes et s’appliquent à la fois aux conditions de vie et à la psyché nécessaires pour y faire face. 

Cette évolution se manifeste dans notre société de plus en plus complexe, de la culture tribale d’origine à la société contemporaine. Mais en tant qu’individu au cours de nos vies, nous sommes confrontés à des conditions de vie de plus en plus complexes, à la suite desquelles notre psychisme se développe. Incidemment, cette complexité réside principalement dans les interactions sociales et ne dit rien sur l’intelligence. 

Quelqu’un qui a un motif vert hautement développé n’est pas plus intelligent que quelqu’un qui est très développé dans le système orangeIl n’y a pas non plus de système de valeur meilleure ou pire, chaque système a sa fonction dans le bon environnement. Ce qui se développe chez chaque individu

Chaque nouveau système de valeur ne peut se développer dans les personnes, les équipes et les organisations que si les systèmes précédents ont été suffisamment développés et développés. Par exemple, avec une équipe de projet travaillant sur un projet complexe qui requiert une stratégie, une « orange », une réflexion et une action, il doit disposer d’une structure et d’un ordre suffisants. 

Ce sont des aspects qui se sont développés dans le système bleu précédent. Si ceux-ci ne se sont pas suffisamment développés, le système orange s’effondrera en raison de son fondement bleu. La pensée à court terme et le chaos qui dominent le système rouge qui le précède commencent à l’emporter.

Il est important de reconnaître que les systèmes de valeur décrivent la façon dont les gens pensent les choses, pas ce qu’ils pensent.

 Par exemple, il explique pourquoi la religion est importante pour une personne à un moment donné, et non la religion ou les convictions de quelqu’un.

Les systèmes de valeurs ne parlent donc pas des préférences personnelles, mais des étapes de développement que nous traversons comme les autres et qui s’expriment dans nos pulsions, regardent le monde et la manière dont nous faisons des choix. Ce qui nous motive peut varier dans différents domaines de notre vie, tels que le travail ou la famille, et peut changer rapidement si les conditions de vie changent brusquement, par exemple si une personne est sous pression parce qu’elle perd son emploi et ne peut plus payer l’hypothèque.

Pour que les systèmes de valeurs ne soient pas statiques, différentes parties de notre vie ou des conditions de vie changeantes peuvent parfois réveiller des systèmes de valeurs très différents en nous. Par exemple, en cas de maladie d’un membre de la famille, le système violet peut devenir prioritaire en nous ou une compétition sportive peut faire ressortir le rouge.

Les huit systèmes de valeur

Nous décrivons ci-dessous les huit systèmes de valeurs.

Beige

Le premier système est beige. C’est en fait la première forme d’existence humaine, instinctive et axée sur la survie. 

La prise de conscience du temps n’est que l’ici et maintenant et l’accent est mis sur la satisfaction des besoins physiques.

Ce système est visible chez les nouveau-nés, chez les toxicomanes et émerge dans des situations mettant la vie en danger, telles que des catastrophes naturelles. La seule motivation est la survie. Le système beige n’est pas mesuré dans le questionnaire ValueMatch, car ce système n’a qu’une pertinence limitée pour la population d’aujourd’hui.

Violet

À des périodes où l’humanité était confrontée à des circonstances difficiles (par exemple, faim, froid, danger et menace), les personnes cherchaient la sécurité ensemble et apprenaient à travailler ensemble. Les gens sont venus vivre ensemble en tant que tribu et ont développé la capacité de parler et les manières sociales.

Cela annonçait le deuxième système en violet, ce qui donnait une impulsion forte à l’esprit associatif de l’homme. Les objets et les phénomènes naturels ont pris un sens sous la forme d’esprits. La tribu assurait la sécurité et la personne était fidèle aux coutumes de la tribu. Le sens du temps était cyclique, les gens vivaient au rythme de la nature et des saisons.

Ce système est très visible aujourd’hui dans les liens familiaux et dans le développement des enfants lorsque les contes de fées, les câlins et les rituels prennent tout leur sens. 

Dans les organisations, le violet est visible dans les règles non écrites et les rituels contraignants tels que les boissons, les sorties et les gâteaux d’anniversaire. En temps de crise, ce système devient plus actif et vous voyez que les gens recherchent la sécurité d’un groupe.

Rouge

Dans la sûreté et la sécurité du groupe violet, naît la conscience du moi ou son individualité (comparable à la phase d’obstination de l’enfant dans laquelle le premier acquiert un sens). 

Ce moi prend conscience de son dynamisme personnel et de sa capacité à imposer sa volonté aux autres, c’est ce que nous appelons le système rouge. Le thème est: « Défendez vos intérêts, satisfaisez vos désirs en faisant ce que vous voulez, indépendamment des autres. » 

Le système rouge libère de fortes forces IK telles que la joie de vivre et une poursuite effrénée du pouvoir et de la possession. 

Tandis que la personne violette rampe ensemble en danger, la personne rouge aborde le danger avec courage et détermination. 

Lorsque les tribus se disputent les habitats, ce sont les chefs rouges qui triomphent. Red ne connaît pas la culpabilité, mais met l’accent sur le respect et la réputation,

Aujourd’hui, le rouge est visible dans le besoin d’appliquer et le comportement d’intimidation des enfants et dans la pratique de sports physiques tels que le rugby, mais également dans les gangs de rue et le vandalisme dans le football. En matière de gestion, un rouge sain donne l’esprit de décision mais, s’il y parvient, il peut entraîner domination, abus de pouvoir et insécurité parmi les employés.

Bleu

Le système rouge crée en fin de compte le chaos et un large fossé entre riches et pauvres et entre souverains et opprimés. 

En réponse à cela, il y a un besoin de paix, d’ordre et de stabilité: le système bleu se développe. Là où le rouge visait la satisfaction ici et maintenant au détriment de tout et de tout le monde, les gens se rendent compte que la communauté bénéficie de la possibilité de contrôler ses désirs. Leur vie acquiert un sens dans le contexte de leur propre groupe, dans lequel des valeurs et des normes similaires sont maintenues. Ce n’est pas l’ici et le maintenant qui sont les plus importants, mais une vie subordonnée à un Dieu, une vérité, un droit chemin. Les gens sont disposés à suivre les règles et à se conformer à un plan global, pour être récompensés plus tard.

Bien sûr, dans notre société, le bleu est fortement visible dans les différentes dénominations, mais il constitue également le motif fondamental des « idéologies« , telles que le communisme athée. Le système bleu a beaucoup structuré notre société, comme le gouvernement avec ses lois et règlements, son système juridique, son registre foncier, ses infrastructures, etc.

Les organisations ne peuvent pas survivre sans la structure bleue, mais si elle prend une forme malsaine, il y a trop de bureaucratie et elle devient rigide, de sorte qu’elle ne peut pas s’adapter aux changements de l’environnement. De plus, le bleu crée une pensée dogmatique juste / faux et un sentiment de culpabilité qui ne peut être pardonné si les règles sont déviées.

Orange

La contrainte de groupe bleu supprime la liberté individuelle et l’expression. Il y a une prise de conscience qu’en tant que personne, vous devez pouvoir déterminer votre propre vie et réussir! Le système orange en découle en mettant fortement l’accent sur la liberté individuelle de pensée et l’autodétermination. Tout comme le rouge, l’orange est centré sur l’expression de soi, mais il le fait de manière stratégique. Orange comprend du bleu et travaillera donc aussi sainement que possible au sein des structures. Bien que ce soit aussi un sport à traquer et à utiliser. Là où le rouge domine grâce à l’exercice du pouvoir, orange joue avant tout pour le plaisir de gagner. Il est donc dans l’intérêt des autres joueurs de continuer à jouer encore et encore.

Notre économie occidentale est forte en orange: ambitieuse, axée sur la croissance, l’innovation et la réussite individuelle. 

De nombreuses formations sur le leadership personnel et l’efficacité stimulent cette motivation chez les personnes.

Orange dans les organisations garantit le succès financier, le travail stratégique et axé sur les objectifs, mais s’il réussit, il peut également déplacer l’ordre bleu et ainsi détruire une organisation.

Vert

Orange apporte beaucoup d’abondance, mais la «race de rat» crée également un sentiment de vide et de solitude. Aux Pays-Bas, de nombreuses personnes connaissent l’expérience de tout faire, comme un bon travail, leur propre maison, une famille, mais se demandent-elles si c’est tout ce qu’il y a? 

Le système vert découle d’un besoin de sens, d’attention portée au bien-être des personnes et à la paix intérieure. Pour une vie en harmonie avec les hommes et la nature. Le vert fait attention aux sentiments et aux émotions et ramène l’intuition et la spiritualité dans le monde orange mécanique et matériel. Parce que le vert ne naît que lorsqu’il y a une telle prospérité que les gens ne passent pas tout leur temps à travailler et à créer du succès, ce système n’apparaît que dans les sociétés prospères et à peine dans les deuxième et troisième mondes.

Ce système s’est fortement développé aux Pays-Bas au cours des dernières décennies, en particulier dans les années 60 avec la montée de l’État providence, qui met l’accent sur la protection et le bien-être sociaux et l’émancipation des minorités. Groen répare de nombreux déficits humains et restitue des qualités perdues dans d’autres parties de la spirale, telles que l’égalité entre les hommes et les femmes, l’équilibre entre le travail et la vie privée, l’équilibre entre l’homme et la nature et la (re) découverte de la spiritualité.

Dans la gestion, le vert est visible dans les soins apportés aux employés et à leur développement personnel, à la nécessité d’organisations plates avec des équipes autogérées, mais aussi à la nécessité de faire participer tout le monde, sans fin, à des séances d’introduction et de consultation sans résultats.

Le vert ramène des aspects importants dans la spirale et il est très difficile de faire face aux problèmes créés par notre société. L’un des écueils les plus importants du vert est qu’il ne reconnaît pas la hiérarchie dans le développement des personnes et ignore donc les qualités des systèmes de valeurs antérieurs. Le vert lutte contre la bonne / fausse conception du bleu, mais sape les règles et la structure. Il lutte contre la distinction entre les gagnants et les perdants et le manque de dignité humaine en orange, mais sape ainsi le système qui a créé la prospérité, de sorte qu’il puisse y avoir une place pour l’attention du côté humain de l’existence.

Green ne sait pas non plus comment gérer les expressions malsaines du rouge, car il ne veut pas imposer de limites aux comportements inappropriés qui sont totalement tolérés. Ce sont précisément les aspects avec lesquels de nombreuses personnes, organisations et toute notre société se débattent aux Pays-Bas. Par exemple, de nombreuses organisations constatent un besoin à la fois de force (rouge) et de bonne structure (bleu), de travail axé sur les résultats (orange) et de bons soins pour les personnes (vert). Pour combiner ces éléments, un niveau de réflexion plus complexe est nécessaire et est en cours.

Jaune

Clare Graves a découvert dans ses recherches qu’à un certain stade de leur développement, les personnes pouvaient franchir un pas énorme en perdant la peur de l’échec, en augmentant énormément la créativité et en leur permettant de résoudre des problèmes beaucoup plus complexes. Nous appelons cela le système jaune dans lequel les gens ne sont plus chassés de l’extérieur, par la pression sociale, mais de l’intérieur, de manière autonome. Comme il s’agit encore d’un système relativement inconnu, nous décrivons le jaune de manière un peu plus détaillée.

En jaune, les gens reconnaissent tous les systèmes de valeurs sous-jacents en eux-mêmes et les autres et sont capables de coordonner ces systèmes les uns avec les autres. Il répond aux menaces, telles que la crise climatique croissante, non pas par peur, mais se demande quelle solution le système global offre. Geel voit la vie comme un kaléidoscope de possibilités dans lesquelles vous, en tant qu’être humain, trouvez votre destination unique en s’adaptant au flux naturel qui anime notre développement. A partir de ce système dynamique, il est également plus facile pour les gens de voir que les autres sont motivés par leur propre système de valeurs et que l’on ne tente plus de convaincre les autres de leur propre point de vue (système de valeurs). Jaune peut gérer le chaos et les changements turbulents et laisser le temps travailler pour lui (pensez à des concepts tels que la synchronicité et la sérendipité).

On trouve des exemples de pensée jaune dans les travaux de Peter Senge et dans des systèmes résultant d’un chaos apparent, tels que Wikipedia et le développement de logiciels Open Source. Ce système jaune émerge aux Pays-Bas en réponse à la complexité croissante de notre société et à l’incapacité de l’orange et du vert à trouver des solutions adéquates à des problèmes tels que les valeurs contradictoires entre les groupes de population, notre système de santé devenant inabordable et le changement climatique. Geel est en mesure de mener à bien des projets complexes avec de nombreux groupes d’intérêts différents sans gestion centrale.

Dans la gestion, le jaune est visible dans les croquis de perspectives à long terme dans lesquelles les intérêts de l’organisation et de la société coïncident (économie circulaire), opérant au sein de réseaux autonomes et la possibilité d’adapter le style de gestion à la situation. Jaune ne pense pas en dehors de la boîte, mais vit en dehors de la boîte avec laquelle il crée des organisations qui servent toutes les personnes impliquées, la société et le développement que connaît actuellement le monde. Par exemple, Moyee Coffee fait la transition du commerce équitable, dans lequel nous donnons aux caféiculteurs un meilleur prix pour le café, à Fair Chain, où les Africains prennent eux-mêmes la chaîne du café et deviennent indépendants de l’aide au développement occidentale et des multinationales.

Le jaune, bien sûr, a aussi ses distorsions, mais comme on ne l’a pas encore montré beaucoup, on ne peut pas en dire beaucoup. Dans sa déformation, le jaune est perçu comme représentant des choses inutilement complexes, impatientes d’incompétence et tout à fait inimitables.

Turquoise

Inévitablement lors de l’émergence d’un système d’expression de soi ou focalisé sur les connaissances indigènes (comme le beige, le rouge, l’orange et le jaune), il est suivi par un système d’abnégation centré sur le WE, un système qui réunit (comme le violet, le bleu et le vert) . Outre l’émergence du jaune, le système suivant, turquoise, commence à être visible dans certaines parties du monde. Ce système a une vision holistique du monde et les gens vivent leur existence comme un avec tout ce qui est, la terre et l’univers. Turquoise considère le monde comme un organisme unique, dynamique et doté d’une conscience collective. Le moi est à la fois autonome et forme une unité homogène avec le tout. Ce système commence à se développer davantage et se traduit par un intérêt croissant pour l’intégration de la science et de la spiritualité.

Bien que beaucoup prétendent être turquoise, on en voit rarement les expressions réelles dans la société. Nous le voyons reflété dans des modèles tels que le Zero Point Field décrit par Lynn McTaggert, la conscience cosmique de l’œuvre de Brian Swimme ou les théories de David Bohm et de Rupert Sheldrake. 
Ce système de valeurs créera éventuellement la conscience et la cohérence nécessaires pour faire face à la crise climatique croissante. Les profils ValueMatch ignorent ce système car il ne joue pas encore de rôle dans nos organisations et notre société actuelles et la pratique enseigne également qu’il est actuellement difficile à mesurer à l’aide de questionnaires.

Comme vous l’avez probablement remarqué, les systèmes d’expression personnelle alternent avec des systèmes d’abnégation. C’est le pendule récurrent entre le yin et le yang, ou l’aspect masculin et féminin de nos vies. Certaines personnes se développent davantage du côté de l’expression de soi, avec un développement relativement court dans les systèmes de sacrifice de soi et vice versa.

De nombreux systèmes de valeurs sont présents dans notre société et les organisations et les personnes fonctionnent mieux lorsqu’elles se trouvent dans un environnement qui correspond à leur système de valeurs dominant. Les instruments ValueMatch permettent de déterminer quelles personnes fonctionnent le mieux dans divers environnements. Bien que nous décrivions que les systèmes de valeur développés plus tard sont plus complexes que les systèmes précédents, cela ne signifie pas qu’ils sont meilleurs ni que les personnes qui les ont développés sont plus intelligents. ValueMatch consiste à amener les gens à s’épanouir et ils le font précisément là où leurs conditions de vie / travail correspondent à leur système de valeurs dominant.

Dynamique de changement

Clare W. Graves a également décrit la manière dont les gens passent d’un système de valeurs à un autre. Sa description ne s’applique pas seulement aux changements entre les systèmes de valeurs, mais en principe à tous les changements que subissent les personnes et la société. 

Un processus de modification se déroule généralement comme indiqué dans l’image ci-dessous. Vous y voyez l’harmonie avec votre environnement sur l’axe vertical. En haut du graphique, il y a beaucoup d’harmonie. En bas du graphique, il y a beaucoup de manque d’harmonie. L’axe horizontal indique votre position dans le processus de changement. Il est bon de réaliser que les processus de changement ne se déroulent souvent pas de manière linéaire et que vous pouvez avancer et revenir le long des lignes. Cela rend difficile la prévision des progrès futurs.

PictureNL

La stabilité (la surface de couleur jaune) indique dans quelle mesure votre environnement de vie et de travail vous convient. Un score élevé d’Alfa indique que vous vivez beaucoup d’harmonie dans votre environnement de vie et de travail. Les changements survenus en vous-même ou dans votre environnement de vie créent initialement une tension (zone grise), qui devient visible dans un score bêta supérieur. Parfois, cela concerne de petites choses qui peuvent être résolues assez rapidement pour revenir à l’harmonie, par exemple si votre travail actuel ne vous convient pas et si vous effectuez d’autres tâches au sein de votre service qui sont mieux adaptées à votre situation et vous permettent de retourner à Alfa. .

Si la tension ne peut pas être réduite avec de petites modifications, cela signifie que des modifications plus importantes sont en cours. 

Ces changements peuvent être initiés par des changements internes, qui peuvent impliquer un changement vers une nouvelle vision du monde (système de valeurs), ou par des changements externes dans vos conditions de vie, tels que des changements dans l’organisation dans laquelle vous travaillez ou une dynamique dans votre relation. Nous sommes généralement réticents face à ce type de changements, car cela signifie souvent que nous devons dire (en partie) au revoir à notre environnement familier, mais aussi parce que, souvent, aucune solution n’est visible ou parce que notre nouvelle vision du monde doit encore évoluer. 

En conséquence, nous rencontrons un blocage qui bloque le changement, ce qui provoque une tension supplémentaire (ceci se traduit par des scores plus élevés pour Beta et Gamma). Cette tension monte si haut qu’à un moment donné, nous ne pouvons plus ignorer le changement et présenter des solutions. À un moment donné, nous brisons ce blocus et donnons de la place au renouveau (Delta). Ensuite, les choses bougent, la surface bleue, et le changement prend forme dans votre vie. Cela peut être, par exemple, un nouvel emploi, un changement dans votre cadre de vie ou un changement majeur dans votre relation personnelle. Dès que le renouveau est intégré dans votre vie, vous expérimentez une harmonie avec votre environnement de vie ou de travail. Ceci est exprimé dans un score plus élevé de New Alfa, ce qui indique une stabilité accrue dans votre vie. À un moment donné, nous brisons ce blocus et donnons de la place au renouveau (Delta). Ensuite, les choses bougent, la surface bleue, et le changement prend forme dans votre vie. Cela peut être, par exemple, un nouvel emploi, un changement dans votre cadre de vie ou un changement majeur dans votre relation personnelle.

 Dès que le renouveau est intégré dans votre vie, vous expérimentez une harmonie avec votre environnement de vie ou de travail. Ceci est exprimé dans un score plus élevé de New Alfa, ce qui indique une stabilité accrue dans votre vie. À un moment donné, nous brisons ce blocus et donnons de la place au renouveau (Delta). Ensuite, les choses bougent, la surface bleue, et le changement prend forme dans votre vie. Cela peut être, par exemple, un nouvel emploi, un changement dans votre cadre de vie ou un changement majeur dans votre relation personnelle. Dès que le renouveau est intégré dans votre vie, vous expérimentez une harmonie avec votre environnement de vie ou de travail. Ceci est exprimé dans un score plus élevé de New Alfa, ce qui indique une stabilité accrue dans votre vie. vous expérimentez l’harmonie avec votre environnement de vie ou de travail. Ceci est exprimé dans un score plus élevé de New Alfa, ce qui indique une stabilité accrue dans votre vie. vous expérimentez l’harmonie avec votre environnement de vie ou de travail. Ceci est exprimé dans un score plus élevé de New Alfa, ce qui indique une stabilité accrue dans votre vie.

Plus nous pouvons abandonner facilement l’ancienne situation, par exemple parce que nous sommes moins attachés émotionnellement à celle-ci ou parce que nous savons déjà comment le changement va se concrétiser, le changement peut s’opérer via la voie alternative du Flex *. Le Flex représente des changements turbulents auxquels vous pouvez vous rendre plus facilement. C’est pourquoi le blocus manque dans cette voie.

* C’est le cas notamment de « flex« . Ce mot, dont l’usage remonte au milieu des années 2000, possède deux définitions. … Mais l’expression peut aussi avoir une autre définition, inspirée par l’anglais, cette fois-ci. Dans la langue de Shakespeare, « flex » signifie se mettre en avant de manière exagérée

Les plus grands changements dans nos vies impliquent presque toujours des transitions entre les systèmes de valeurs. Cela manque souvent de clarté parce que nous ne savons tout simplement pas encore où il va. 

Au cours de ces transitions, nous percevrons non seulement littéralement nos vies, mais nous aussi nous-mêmes sous un angle différent et nous serons inévitablement confrontés à une période de non-savoir. Nous en faisons l’expérience comme si le fond de notre existence était balayé et que nous y résistions émotionnellement. 

C’est pourquoi cette catégorie de changements passe presque toujours par l’expérience du désespoir et de la dépression (score élevé de Gamma).

Tableau des modèles du Monde, ce que recherche les individus et illustré par quelques exemples historiques

Sources : ValueMatch ===> https://www.valuematch.net/nl/nl-spiral-dynamics-assessments

Ce billet vous a inspiré, plu  ? pensez à le partager !

Vous avez des questions, sur le fond ou comment appliquer : osez nous contacter !